Check-List à J-31 avant Noël

Le compte-à-rebours est lancé, le 24 décembre arrive à toute vapeur, il faut se dépêcher de …
Noël arrive à vitesse TGV

1. Décider où passer le réveillon. Avant, c’était simple, la famille se rassemblait autour de la même cheminée que d’habitude, il y avait où coucher, même un peu n’importe comment en sac de couchage, pour tout le monde, et on n’avait pas besoin d’avoir réservé le train ou la location de voiture pendant les grandes vacances pour ne pas payer un aller-retour de quelques heures en train sans wifi ni voiture bar, ou le cocktail essence-péages-sandwich au prix d’un vol Paris-Marrakech avec sangria à l’arrivée à la piscine. Mais c’était avant les multi-recompositions familiales, les vacances pas chères au soleil, et les projets de loi anti-cheminées.

Maison Noel

2. Anticiper pour la décoration : vérifier que les guirlandes, la crêche, les santons (y compris le petit Jésus), le sapin si on fait avec un faux arbre réutilisable, et le truc à accrocher à la porte d’entrée sont trouvables et en état d’usage.

XMax Tree

3. Se préparer pour le marathon : no comment, savoir que tout ce qui peut ne pas marcher comme prévu foirera dans la bonne humeur, que même avec des trésors de diplomatie préventive et le sourire de saison obligatoire, les grincements de dents sont inévitables, et que même avec la meilleur volonté du monde, les cadeaux finiront pour l’essentiel dans un placard ou chez LeBonCoin, et pour le reste en panne dés la fin de la garantie …

Pere Noel

4. Penser au(x) menus : si on veut (ou ne peut s’offrir que) du “normal”, si on n’est pas du genre à aller rituellement choisir ses victuailles chez les mêmes fournisseurs de produits de fête au marché Montorgueil (pour Hédiard, se dépêcher, ça sent le sapin) ou chez ses “petits” producteurs préférés, ou à commander un mois à l’avance un chapon ou un foie gras chez son boucher, inutile de paniquer. Mais si l’on veut du bouquet breton vivant, des étrilles en pleine forme et des ormeaux musclés ramassés main en pull marin made in France et ciré jaune, des litchis cueillis dans l’arbre et rapportés en main propre de la Réunion, et de la langouste arrivée en direct de Dakar ou de Cuba grâce à des potes expatriés là-bas et pas trop angoissés par le passage en douane, c’est le moment de commencer à demander aux cousins et amis bretons, voyageurs et/ou expatriés au soleil de préparer leur matériel de pêche et de farter leurs paniers à crevettes.

Xmas Beach

5. Rappeler au chat les règles de conduite : le foie gras n’est pas à volonté ; les décorations ne sont pas une salle de sport pour félin ; les fils électriques qui dépassent ne sont pas comestibles ; la barbe de déguisement en Père Noël n’est pas un toilette de fête ; on ne fait pas la sieste sur la crêche.

Xmas Cat

Et voilà tout. Ce n’est pas si inquiétant que ça, c’est juste Noël qui arrive.

Merry Christmas

Renaud Favier – 24  novembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s